Le futur de l'éducation, les TIC oui, mais COMMENT?

Imaginons ensemble le futur de la pédagogie dans notre belle province!
En réfléchissant au futur de l'éducation on peut se pencher sur un débat intéressant sur la place que la technologie occupera dans l'enseignement dans le futur.

Vision 1: la matrice

D'un côté on aurait une vision "mécaniste" ou média-centrée de l'enseignement du futur, où la technologie viendrait remplacer l'enseignant. Dans cette vision, les enseignants deviennent obsolètes, ou à la limite rédacteurs de contenus.

Dès  en 1951, cette vision de l'éducation est explorée par cet essai d'Isaac Asimov: http://visual-memory.co.uk/daniel/funtheyhad.html

Cette vision est aussi très bien illustrée par CPG Grey, Youtuber populaire.

La neuro-pédagogie dans la science-fiction (La matrice, 1999) promet un jour de devenir aussi simple que ceci:




Il n'est pas étonnant que beaucoup se questionnent sur le futur de l'enseignement!

Arthur C. Clarke a d'ailleurs posé une colle à la profession enseignante lorsqu'il a dit:

"Tout enseignant qui peut être remplacé par une machine... devrait l'être!"

Cette parole désormais célèbre fait selon moi un constat important. Les enseignants qui ne renouvellent pas leurs pratiques face aux nouvelles technologies seront appelés à disparaître, donc la valeur refuge de ces derniers est principalement humaine, sociale et active.

Vision 2: le super-enseignant / coach / guide de vie

De l'autre côté on aurait une vision plus "humaniste" ou socio-centrée de l'enseignement du futur, où la technologie et la science auraient un impact différent et seraient pour aider l'enseignant à faire son travail. Dans cette vision, l'enseignant actualise sa fonction et devient un guide ou un animateur bienveillant pour ses étudiants.

Cette vision est très bien illustrée par Derek Muller, Youtuber populaire:


Dans cette vision du futur, l'apprentissage actif serait maximisé et se concentrerait sur la qualité plus durable et persistante des apprentissages par la mise en pratique des acquis. 

Il faut donc réinventer les tâches en éducation, par la recherche et le développement technopédagogique et social.


Tendances actuelles et futures

Je crois personnellement que dans le futur le standard sera un hybride entre les deux.
Les "manuels scolaires", sites de cours et environnements numériques en tous genres seront multimédias et interactifs et leurs contenus seront dynamiques en fonction des informations disponibles sur le web. Les délimitations entre les manuels, les sites web et les environnements numériques deviendront d'ailleurs de plus en plus floues. Si la neuro-pédagogie est suffisamment développée un jour, comme dans "La Matrice", elle jouerait le rôle de manuel d'instruction.

Malgré toutes les avancées de la neuro-pédagogie dans le film "La Matrice", Morpheus demande à Néo de lui montrer la qualité de ses apprentissages dans une simulation de combat. L'évaluation et la mise en pratique concrète avec l'aide d'un guide/mentor serait donc toujours d'actualité dans le futur, même dans l'imaginaire de la science-fiction.


Les salles de classes demeureront des lieux d'échange et d'activités où un ou plusieurs enseignants pourront guider les étudiants vers des objectifs d'apprentissages, faciliter le développement de leurs compétences sociales et transversales et encadrer leurs techniques et méthodes de travail.

J'aimerais lire vos réactions! @vinlaberge sur Twitter!

Actualités technopédagogiques sur Facebook