vendredi 5 août 2016

The death of eLearning (reaction)


Réaction à l'article:




Just-in-time resources are extremely popular and we need, as educators, to collectively get the juice out of eLearning modules and into free shared online encyclopedias to unshackle the information and unlock the potential of humanity.



Moocify Wikipedia, Wikify MOOCS, destroy the login walls (and paywalls), index the information on popular search engines. That, in my opinion, is the future of education and humanity. http://media-cache-



jeudi 21 janvier 2016

Petite sagesse va loin

En discutant un peu avec des enfants on peut leur demander c'est quoi leurs rêves dans la vie. Souvent ça commence par "avoir...".

J'ai déjà dit à ma nièce Florence que les vrais rêves ne commençaient pas par "avoir" mais par "être". Cependant pour "être" il faut "savoir".

Il y a des leçons de vie comme ça qui marquent plus ceux qui les donnent que ceux qui les reçoivent. Je suis certain qu'elle ne s'en souvient pas, mais je lui rappellerai lorsqu'elle sera plus grande.


mardi 10 novembre 2015

Les faux zombies: ceux qui lisent tout le temps partout

Crédit Image: Flickr


Les smartphones ou téléphones intelligents sont une innovation qui transforme totalement la face de la communication humaine, transcendant les frontières du temps et de l'espace.

Aucun dispositif dans l'histoire de l'humanité n'aura autant contribué au développement de la lecture et de l'écriture des masses.

Aussi, ces appareils donnent un accès à peu de frais à la totalité des savoirs humains à travers la toile du net, démocratisant du coup la connaissance. Elle n'est donc plus réservée à l'élite mondiale qui peut se permettre d'acheter des ordinateurs (nous les occidentaux)!

De plus, les réseaux sociaux donnent une voix à tous, permettant un échange d'idées jamais vu dans l'histoire. La mobilisation humaine et les révolutions sociales post-2010 trouvent toutes leurs racines sur ces réseaux, puisque le dialogue et les idées amènent à l'action. 

Bien sûr, ce n'est pas toujours un usage approprié que les gens en font. Bien sûr, il y a un moment pour tout. Mais franchement, on ne doit quand même pas monter aux barricades pour des petits irritants inhérents à la vie avec les technologies non? Ça reviendrait à jeter le bébé avec l'eau du bain.

J'en ai vraiment assez des gens qui regardent ceux qui lisent sur leur appareil et qui parlent sans réfléchir. 


On les traite de tous les noms sans voir l'usage des téléphones pour ce qu'il est! 
Franchement, ça suffit, réfléchissez!

Est-ce mieux que les gens lisent ou pas? Bien sûr que c'est mieux qu'ils lisent!
Est-ce mieux que les gens lisent beaucoup ou peu? Bien sûr c'est mieux qu'ils lisent beaucoup!
Est-ce mieux qu'ils lisent les contenus qui leur plaisent ou pas? Avec les téléphones et tablettes, les choix de contenus sont infinis! Quand on aime ce qu'on lit, on en fait toujours plus!
Est-ce mieux qu'un public large soit analphabète ou pas? Cette question est franchement importante, puisqu'au Québec, on a malheureusement une vaste partie de la population considérée comme analphabète fonctionnelle

Ce n'est pas le temps de ridiculiser la solution au problème! Plutôt que de se désoler ou démoniser ces dispositifs, de leur chercher des défauts, vaudrait mieux se réjouir de la popularité de ces appareils. 

Par l'accessibilité à la lecture et l'écriture, par l'accès aux savoirs et par la connectivité interpersonnelle, ça transforme totalement l'espèce humaine, pour le mieux, pour toujours.

Piqué au vif? Répondez-moi sur Twitter @vinlaberge

samedi 24 octobre 2015

L'allégorie du cercle


Afin d'introduire un travail collaboratif en classe, on a plusieurs façons de vanter les mérites du travail en groupe ou encore on peut utiliser une histoire qui permet de mettre en valeur la collaboration.

Cependant, peu d'exemples permettent d'ouvrir la discussion sur autant de sujets tels que le travail d'équipe, la vérité, le processus scientifique et les activités industrielles comme le permet l'allégorie du cercle.

Il s'agit d'une activité d'apprentissage actif pour TOUTE la classe, qui se joue avec une feuille de papier et un crayon. Voici les règles:
  • Chaque étudiant ne peut tracer qu'une seule droite, elle peut être prolongée à ses deux extrémités.
  • L'usage d'une règle est permise.
  • La classe doit tracer un cercle aussi parfait que possible.

Il n'y a pas de raccourci, pas de piège, pas d'astuce, que du traçage de lignes. 
  1. Au début, on se dit que c'est impossible, qu'il y a un truc.
  2. On trace quelques lignes.
  3. On voit émerger un polygone irrégulier.
  4. Les coups de crayons successifs corrigent les irrégularités et transforment la figure en forme de plus en plus elliptique, puis circulaire.
  5. Lorsque le dernier étudiant de la classe a fait son trait de crayon, on fait un retour en groupe sur l'activité.

Questions pour guider la discussion

  • C'est quoi la perfection? Comment l'atteindre avec des moyens limités?
  • Ceux qui traçaient les lignes au début: comment vous sentiez-vous? Où pensiez-vous que le centre du cercle irait? 
  • Ceux qui traçaient les lignes à la fin: que pouvez-vous dire de votre contribution? Est-elle plus ou moins importante que la contribution des autres?
  • Qu'est-ce que vous retenez de l'exercice?
Crédit image: wikimedia commons

Interprétation 

  • L'atteinte de la perfection est un processus itératif, la contribution de chacun compte.
  • Au début d'un travail d'équipe, on ne sait jamais vraiment où on s'en va. Sans s'en rendre compte, le travail prend une allure de plus en plus parfaite.
  • Le temps et l'effort que l'on met à la fin du travail, change de moins en moins son allure générale à mesure qu'il devient de plus en plus parfait.
Cet exercice permet d'ouvrir sur la coopération, l'itération et le processus de recherche scientifique.

Un exemple: Wikipedia 

L'outil permet de tracer des "traits" de façon collaborative et itérative sur tous les sujets. Il faut savoir que l'outil a fait beaucoup de chemin depuis sa mise en ligne et que le nombre de contributeurs engagés activement à le parfaire est surprenante. 

C'est un outil qui permet à une masse critique d'individus à y apporter une perfection co-construite. L'opinion négative et peu nuancée qui a été portée à Wikipedia date d'il y a plusieurs années, à l'époque où la construction des savoirs sur la plateforme était peu mature. On pourrait comparer cela à quelqu'un qui jugerait que le polygone irrrégulier (photo ci-haut) ne sera jamais un cercle. 

L'avantage de Wikipedia est que c'est une base de donnée vivante qui évolue avec son public. La perfection approche à petits pas mais déjà la base de connaissances est comparable aux grandes encyclopédies connues.

Ça donne confiance pour l'avenir!


mardi 15 septembre 2015

Aujourd’hui, nous sommes dans la société du savoir et l’économie du savoir, caractérisées par l’accroissement exponentiel des connaissances, la rapidité du renouvellement des connaissances (et de leur obsolescence) ainsi que l’explosion des innovations technologiques. Cette société et cette économie sont rendues possibles grâce à l’accès et à la démocratisation de l’internet. 

Cette fameuse invention, qui rend omniscient tout internaute disposant de jugement critique, est un nouveau terrain fertile pour la création et la révolution des pratiques de toutes les professions. Aussi essentiel à la vie moderne que les systèmes d’aqueducs et d’égouts, l’électricité domestique et l’agriculture industrialisée, l’internet est le grand chantier de notre génération. Nous construisons aujourd’hui l’équivalent virtuel des grands projets d’infrastructures citoyennes que nos parents et grands-parents ont contribué à mettre en place.

De cette époque, nous héritons, au Québec, de l’accès facilité aux universités et de la gratuité du réseau collégial par les CÉGEP. Aujourd’hui, ces institutions font face à une grande vague de changement technologique dont les germes vigoureux poussent dans l’univers virtuel.

Malheureusement les enseignants ne sont pas tous outillés pour faire face à ces changements ou pour surfer cette vague...

À moins qu'ils ne suivent le MOOC ITES!

https://cours.edulib.org/courses/UMontreal/ITES.1/P2015/about


C'est avec une passion et un plaisir évidents que je serai votre assistant pour ce MOOC pour les modules 1 3 et 6, en plus d'animer les réseaux sociaux. Les inscriptions sont ouvertes depuis début septembre, ne tardez pas à rejoindre le groupe!

VL



Actualités technopédagogiques sur Facebook